home
home
teachers
monasteries
nepal
india
tibet
nunnery
sponsorship
about
photo gallery
teachings
publications
medical clinics
tibet projects
stupas for peace
tsering art school
shechen archives
Contributions
contacts
Monastère de Shéchèn, Kham, Tibet

Le monastère de Shéchèn au Tibet oriental était au cœur d’un réseau de près de 160 monastères. Il fut fondé en 1695 par Rabjam Tenpai Gyaltsen qui fut envoyé par le Vè Dalaï-Lama au Kham avec la mission d’y fonder un monastère Nyingma. À son arrivée, Rabjam Tenpai Gyaltsen eut une vision dans laquelle le grand maître Padmasambhava lui conseillait d’édifier un monastère près d’une roche blanche ayant la forme d’un lion qui bondit. Il prédit que si la construction était menée à son terme « d’immenses bienfaits pour les enseignements du Bouddha en résulteraient ».

Shéchèn devint rapidement l’un des six principaux monastères de la tradition Nyingma, ou tradition « ancienne ». Ces monastères étaient reconnus pour la pureté spirituelle de leurs maîtres et de leurs ermites, pour la qualité des enseignements de leurs collèges philosophiques ainsi que pour l’authenticité de leurs arts sacrés ( rituels, chants, musique et danses ). Plusieurs grands maîtres tels que Shéchèn Gyeltsap, Shéchèn Kongtrul, Khenpo Gangsar et le sage Mipham Rinpoché provenaient tous du monastère de Shéchèn. De même, Dilgo Khyentsé Rinpoché, Chogyam Trungpa et plusieurs autres maîtres importants du XXè siècle suivirent les enseignements dans ce monastère.

Après l’invasion communiste chinoise du Tibet en 1959, le monastère et ses 110 monastères affiliés furent complètement détruits. En 1985, lorsque Dilgo Khyentsé Rinpoché retourna au Tibet après plus de vingt-cinq ans d’exil, il ne trouva que des ruines. C’est grâce à son inspiration et à la force indestructible de l’esprit du peuple tibétain que le monastère est maintenant reconstruit. En dépit de la situation difficile au Tibet, les activités ont partiellement repris.

Le long processus de reconstruction a été mis en œuvre à l’initiative de Dilgo Khyentsé Rinpoché et du septième Shéchèn Rabjam Rinpoché, La restauration du monastère principal est presque terminée. Près de 30 monastères affiliés ont été reconstruits, mais une tâche énorme reste encore à faire.

Le Shédra, ( collège monastique ) a été reconstruit avec l’espoir que Shéchèn redevienne un centre-clé du savoir. Le programme de neuf ans s’est avéré une réussite et la poursuite des aménagements va bon train afin d’accommoder 200 étudiants. Le centre pour les retraites de trois ans a besoin lui aussi d’être agrandi afin que plus de personnes puissent y participer. Des dons sont bienvenus pour que ces projets puissent être complétés.

Shéchèn a aussi construit une école pour 130 enfants ainsi qu’un dispensaire à l’intention de la population locale, composée de nomades pauvres qui n’ont pas normalement accès à l’éducation et aux soins médicaux.